J’écris ce journal de bord pour avoir une trace pour la suite, pour me rappeler des petits détails et de mon ressenti (d’où l’abondance de détails). Et si au passage ça peut aider certaines par la suite, de voir un exemple de FIV au jour le jour avec ces effets indésirables (ou non) et autre, ce sera une chose positive 🙂

Oromone 2mg matin et soir, début le 4/10. Troubles du sommeil, et de l’humeur. Je suis sur les nerfs en permanence, tout me gave, je ne supporte personne. Je me réveille plusieurs fois chaque nuit, suis réveillée avant le revrév, et pas mal de rêves cauchemardesques. Fatigue liée à ça. Pas de fringales particulière. Problèmes gastriques, les comprimés me pettent le bide une fois de plus. Mais je prends les devants et me fait prescrire un médoc chez mon médecin traitant.

Début des injections le samedi 13/10. 300UI de menopur. Pas d’effets secondaires particuliers pour ces deux premiers jours.

Petite frayeur : déjà le format ne correspond pas à ce qu’avait décrit la sage-femme. Elle avait parlé que la boîte contenait 7ampoules de solvants et 7 flacons de poudre. Au final il n’a qu’un solvant et une poudre (bien plus facile au final).

Une boîte correspond donc à deux jours de traitement. Mais les seringues sont étranges, beaucoup de bulles quand on veut la remplir, on a donc dû mal à être sûr de la quantité qu’on va injecter. Résultat : le 2e jour j’ai trop de produit, ce qui veut dire que la veille je n’avais qu’une dose d’environ 250-275… (Ouais en plus les graduations sont cheloux).

Pour les prochaines, je remplirai direct les deux seringues, pour être sûr d’avoir la bonne quantité !

Côté effets indésirables : le 3e jour ils sont violents. La fatigue est intense, et surtout j’ai d’énormes douleurs articulaires et musculaires. C’est dans les effets secondaires possibles, mais tellement rare qu’on a pas le pourcentage d’occurences.

Ça diminue ensuite, après une semaine de traitement les douleurs sont plus faibles et supportables. Même si je galère à faire du sport (je vais a l’allure d’une mamie sur mon velo) ou prendre appuie sur mes mains (pour le sport de chambre 😂)

1er contrôle le jeudi 18/10. Ça pousse pas… Il y a 10 follicules mais le seul mesuré est à 6. Elle ne mesure pas les autres. On me dit « ça a pas encore vraiment démarré ». J’ai encore des saignements ce jour-là, mes règles étaient vraiment bizarres (2 semaines de saignements) Pourtant on ne m’augmente pas la dose de menopur. Ça doit être bon signe, car au final même s’ils sont petits, les follicules sont de taille homogènes.

Lundi 22/10 : 2e contrôle. Ça pousse ! À gauche 6 follicules. À droite : entre 6 et 8 , j’ai pas réussi à suivre tellement elle en trouvait ! Mais c’est une bonne nouvelle ! Ils sont entre 17 et 10 mm.

Appel de l’après-midi : il semblerait que mes hormones se soient emballées (en même temps pas de contrôle depuis jeudi c’est un peu long à ce stade de la stim’…). On me demande de faire la piqûre d’orgalutran au plus vite (mais avant 18h ça va être compliqué vu que je suis au travail moi…). J’aurais du anticiper ce midi et rentrer chez moi, car en fin de matinée j’ai bien vu que j’avais ma glaire pré-ovulation qui était là. J’espère que ça ne va pas tout fouttre en l’air que je ne puisse pas faire l’injection immédiatement. Du coup ponction jeudi finalement, dernière piqûre de menopur ce soir, orgalutran encore demain matin. Et demain soir déclanchement par ovitrelle+decapetyl.

J’espère que les plus petits follicules auront encore le temps de grandir et maturer… Parce que sinon on en aura pas tant que ça… Ça m’angoisse déjà…

On m’appelera demain pour me préciser l’heure exacte du déclanchement et de la ponction.

Et ponction le jeudi ça m’arrange pas, va vraiment falloir que j’arrive à gratter un arrêt maladie pour le vendredi (normalement ils en donnent pas) car la dernière fois j’étais clairement pas en état de bosser le lendemain…

Allez, dernière ligne droite… On croise les doigts pour que cette fois ça se passe bien.

29 réflexions sur “Fiv1 ter/ICSI 1- journal de bord – la stimulation

  1. C’est fou comment tout s’emballe vite d’un coup en fin de stim !
    Des petits conseils si tu me permets : 1) quitte ton boulot en prétextant une migraine et va t’injecter ton orgalutran, ça sert à rien de rester une heure de plus dans un tel état de stress; 2) Demande à ton médecin traitant de t’arrêter vendredi, faut pas déconner, tu vas pas aller bosser le lendemain d’une ponction. Je croise les doigts bien sûr. Tiens nous au courant ! Bisous

    Aimé par 2 personnes

    1. Je partirai 30 min plus tôt c’est déjà ça. Mais plus tôt pas possible vu que j’avais déjà une heure de retard ce matin avec le RDV, et que mon binôme est en congé :/

      Mon plan B c’est de poser un RTT (mon médecin traitant ne bosse pas le vendredi…) si je n’arrive pas à négocier !

      Aimé par 1 personne

  2. Ça me rend dingue qu’on galère comme ça pour un arrêt de travail… Quand je vois certaibs qui s’arrêtent pour rien et qui n’ont aucun mal à avoir un arrêt.
    En tout cas je t’envoie tout plein de bonnes ondes !! 🍀🍀🍀🍀🍀

    Aimé par 2 personnes

    1. Oui c’est ça que je trouve fou… surtout si derrière notre médecin traitant nous met quand même en arrêt ! (En plus ça éviterait de faire des frais supplémentaires à la sécu en devant payer une consultation supplémentaire)) Probablement une histoire de statistiques ou un truc dans le genre. Il doit y avoir une explication qu’on ne connait pas

      J'aime

    1. J’ai absolument pas l’intention de mettre les pieds au boulot le lendemain 😂 mais oui c’est abusé ! Je pense qu’on est beaucoup à ne pas être opérationnelle dès le lendemain voir les jours suivants

      Aimé par 1 personne

  3. Moi j’ai toujours été arrêté entre la ponction et le transfert! Sans rien demander. C’est automatique avec mon gygy PMA et c’est super appréciable. Avec tout ce qu’on vit on peut bien se poser un peu. J’espère que tu vas pouvoir être arrêtée!

    Aimé par 2 personnes

    1. Ça dépend vraiment des centres apparemment… J’ai discuté dans un groupe PMA de ma région, apparemment c’est mission impossible d’avoir un arrêt.
      Mais je vais insister bien longuement avec tous mes interlocuteurs ! Et sinon j’appellerai mon médecin dès la sortie de l’hôpital pour voir si elle peut me faire un arrêt.

      J'aime

  4. Punaise c’est hallucinant qu’on te mette pas un arrêt de travail après une ponction ! Ma PMA arrêté directe une semaine a partir du jour de la ponction. Surtout s’il y a transfert a la suite…
    Je croise déjà mes doigts pour que tout se passe bien ma belle 🤞🤞🤞

    Je t’embrasse 😘

    Aimé par 1 personne

  5. je rejoins tout le monde… C’est des malades les mecs… purée… Sérieux quoi ! A chaque stim, je n’ai jamais pu reprendre avant 10 jours, minimum, sans doute à cause de mon endométriose qui me pète les ovaires à chaque stimulation… et comme le retour de règles se fait dans cette période là, je douille à mort… D’autant plus que dernière stim, j’étais en hyperstim…. Bref, ce sont des enfoirés ! Si tu peux anticiper ton arrêt avec le médecin traitant c’est cool ! Bon courage et je pense bien fort à toi !

    Aimé par 1 personne

    1. Moi j’ai une maladie auto-immune qui fait que les muqueuses sont hypersensibles, ça explique probablement pourquoi j’ai tant morflé la dernière fois d’ailleurs. Je vais jouer cette carte (en plus personne connait cette maladie alors ils peuvent difficilement contester 😂). J’espère que ça fonctionnera. Sinon j’appellerai mon médecin dès la sortie. mais sérieux j’aurais pas envie d’attendre encore 2h en salle d’attente juste après une ponction…. Ça me stresse tellement cette incertitude !

      Aimé par 1 personne

      1. Oui…. Je suis méga stressée à cause de ça, j’ai quasiment pas dormi et j’arrête pas d’y penser… Super pour se mettre dans les bonnes conditions…enfin bref ça va aller, on trouvera bien une solution pour que ça se passe bien tout ça

        Aimé par 1 personne

    1. Je vais sortir la carte « maladie Auto-immune » qui entraîne une hypersensibilité des muqueuses. Si ça, ça ne marche pas, alors rien ne marchera je me dis ^^ + insister que je vais au boulot à vélo (ils n’ont pas besoin de savoir que je peux prendre le tram à la place).

      J'aime

  6. Bon courage je croise avec toi. Et même si tu es en plein droit d’en avoir un, fais-en des toooooonnes pour avoir ton arrêt. C’est quand même la moindre des choses un peu de repos.
    Je penserai fort à toi demain 💋💋💋

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s