FIV 1 BIS – Top départ et annonce au travail

Ce matin petit RDV pour vérifier si mon corps et l’oromone s’entendait bien. Tout est ok, j’ai même déjà un bel endomètre à 7.2.

On commence donc les injections de Fertistartkit (300) à partir de vendredi soir. La sage-femme a hésité à me faire commencer plus tôt, mais si jamais mon corps était plus réactif que pour la FIV1 première du nom (et on espère ça quand même), trop gros risque que la ponction tombe en plein weekend.

Ce matin j’avais 4 follicules à droite et 5 à gauche. Espérons que cette fois ils se bougent le cul et poussent tous (et si y en a d’autres qu’ils veulent les rejoindre en plus c’est pas de refus ^^).

Prochain contrôle : mercredi 20/06. On espère une ponction vers le 25-26.


Et sinon ce matin j’ai aussi pris mon courage à deux mains et décidé de parler de mon parcours à mon nouveau responsable.

Je ne l’avais pas encore fait en février pour la FIV1n°1, car il venait d’arriver et je ne savais pas trop encore s’il était une personne à qui je pouvais en parler ou non.

Je n’en avais pas du tout parlé à l’ancien responsable (qui est encore dans le service, il y a une sorte de passation d’un an jusqu’à son départ à la retraite), car il est macho, tient beaucoup de propos misogynes, et la famille c’est pas le plus important pour lui. Donc je me voyais pas du tout lui parler en détail de mes absences. Je lui avais juste signalé un soucis de santé (dont je ne risquais pas de mourir).

Vu que ça se passe bien avec ce nouveau responsable, j’ai décidé que je pouvais lui faire confiance. Et que ça le rassurerait aussi sur mon état de santé. C’est aussi plus simple pour aborder le sujet de l’absence pour la ponction.

Ca s’est très bien passé. Il m’a d’ailleurs remercié de lui faire confiance et de lui en parler. Vu la conversation, à mon avis il doit connaitre quelqu’un qui est passé par là, il avait l’air un peu plus informé que la moyenne des gens (sans tout connaitre).

 

Petite anecdote du jour : j’ai appris que le nouveau collègue qui a rejoint notre service il y a 2 mois a adopté son fils (bon en 2001, il n’est plus tout jeune), en Bulgarie. Y a matière à converser…

Publicités