Je vous ai donc laissé sur mes pérégrinations de la semaine dernière aux urgences, mais surtout avec tout de même quelques doutes concernant le diagnostique. Parce que bon la cystite je veux bien , mais si je n’ai aucun soucis pour uriner (ni douleurs, ni envies fréquentes) et que je bois minimum 2,5L par jour, j’étais tout de même sceptique. Mais je me disais « allez ça va mieux, il faut essayer de réussir à leur faire confiance tout de même, vu que je vais mieux ».

J’attendais donc avec impatience les résultats de l’analyse urinaire rouge fluo, et je les ai enfin reçu hier. Résultat sans appel :

Absence d’infection urinaire

Du coup je lis tout de même plus en détail le reste des analyses. Et là quelques lignes attirent mon regard :

Présence de cristaux. Présence de quelques cristaux d’oxylate de calcium.

Je suis pas médecin, mais je crois que c’est pas top. « Namoureux, j’ai pas d’infection, comme c’est étonnant. Par contre y a marqué que j’ai des cristaux, tu crois que c’est mauvais ? »

Hum pas la meilleure chose à dire à un homme hyper angoissé et stressé par un rien XD Il veut que j’aille chez le médecin le plus rapidement possible, mais bon la mienne ne bosse pas le vendredi cette année pour cause de formation, et jamais le samedi. Donc il veut que j’aille chez son médecin, il ne veut pas que j’attende lundi.

Ca me branche pas, je décide donc de tenter de joindre mon médecin même si son cabinet est déjà fermé depuis 2h. Par miracle elle répond de chez elle (j’entends ses gamins derrière).

Je lui explique la situation, lui lis le compte rendu d’analyses, elle me dit que j’ai donc du avoir des coliques néphrétiques, et donc que j’aurai uriné/éliminé les cristaux c’est pour ça que je vais mieux. Qu’il faudrait faire une écho voir un uro-scan pour vérifier que tout est éliminé. Je précise que j’ai fait une écho aux urgences mais que y’avait absolument rien de visible. Elle me dit que bon y’a écho et écho, et que souvent y’en a qui les réalisent juste mal donc on voit rien (c’est marrant c’est pas la 1er que j’entend ça, on m’avait notamment dit que mon écho de la thyroïde avait été réalisé avec le cul d’ailleurs ^^).

Pas d’urgence tant que je n’ai pas mal ou de fièvre. Que je passe à l’occaz pour qu’on fasse le bilan, et qu’on voit pour faire un uro-scan, pour s’assurer qu’il ne reste pas de cristaux et éviter les récidives. Elle m’a aussi conseillé de souvent changer souvent d’eau et éviter les eaux trop minéralisées (type Vittel, hépar).

Vu que je me marie dans une semaine (et 1 jour), je pense que je vais aller la voir dès lundi ou mardi pour en discuter plus amplement. Je ne voudrais pas avoir une récidive le jour J !


 

Mais voilà, une fois de plus ma confiance envers les médecins baisses (et est quasiment inexistante à ce stade entre ça, ça, ça, ça et ça et j’en oublis probablement;  heureusement que j’ai ma super médecin traitant d’amour en qui j’ai confiance). Une fois de plus ils ont agis sur « le plus probable » sans prendre le temps d’écouter vraiment mes symptômes.

Au final une scène qui s’est déroulé quand j’étais aux urgence résume bien la situation. Pendant que l’interne m’ausculte, le médecin en chef passe la tête par la porte, demande vite fait ce qu’elle est entrain de faire, voit passer mon recueil d’urine, et résume « y a du sang dans les urines ? bah c’est une cystite ça ». Sans rien savoir du reste.

En regardant les symptômes de la colique néphrétique, je coche toutes les cases… Si on avait écouté mes symptômes au lieu de s’arrêter sur le sang, et bien ils auraient réussi facilement à ne pas se planter.

Mais voilà, je suis une meuf, jeune, et donc douillette ? donc c’est forcément une cystite.

Que j’indique lors de ma prise en charge une douleur de 8/10 pendant les crises ça les inquiète pas vu que ça commence à s’espacer quand je suis là-bas. Et puis bon les calculs et les coliques c’est à prédominance masculine de toute façon. D’ailleurs on a du me demander 15 fois si j’avais pas juste mes règles…

On ne m’a pas écouté, et on ne m’a pas prise au sérieux sur l’intensité de mes douleurs. Et j’ai la sale impression que ça a eu beaucoup avoir avec le fait que je sois une femme…

 


Vous savez qui avait le bon diagnostique ? Les pompiers qui m’ont prise en charge au boulot, et qui en écoutant mes symptômes et voyant ma douleur m’ont dit que c’était probablement une colique néphrétique….

Publicités

13 réflexions sur “Erreur de diagnostique

  1. L’important c’est que tu ailles mieux, surtout pour ton grand jour!
    C’est effectivement frustrant de ne pas être écoutée et que ça puisse avoir des conséquences
    En tout cas contente que tu ailles mieux- repose toi bien pour être en forme! 😊

    Aimé par 1 personne

  2. Je crois que on devient de très bons docs à s écouter et bien se renseigner !!!! C triste ces prises en charge bâclées ou tu dois tjs être sur tes gardes 😦
    Now tu sais j espère que tu iras bien mieux pour préparer et profiter au max du grand jour :)))))))))))))

    Aimé par 1 personne

  3. C’est rageant, vraiment vraiment rageant… et comme tu dis, ça n’aide pas à faire confiance.
    Faire remonter le souci plus haut,au niveau de l’hôpital, pourrait être utile, pas forcément dans l’idée de « taper » sur l’équipe qui était là (même s’il faut un peu leur secouer les puces) mais surtout parce que je me dis que l’accumulation de ce genre de plaintes pourrait peut être finir par faire bouger les choses, plus haut, bien plus haut, et qu’enfin le gouvernement se décide à redonner aux hôpitaux les moyens de soigner correctement… (c’est beau l’espoir hein !)
    J’espère que tu n’aura pas d’autres crises, ma pauvre, il parait que c’est vraiment l’horreur…

    Aimé par 1 personne

  4. C’est vraiment hallucinant ! Ma confiance en les médecins a bcp diminué pdt mon parcours pma… Bonne idée de faire remonter l’erreur au service qualité de l’hôpital.
    Je ne t’ai tjrs pas envoyé de mél, j’essaie de le faire ce WE, on papotera anticorps et maladies auto-immunes ;-). Bises
    PS: J-1 semaine 👏

    J'aime

  5. C’est tellement dingue… et oui les femmes sont des chochottes ! J’entends les mêmes perles quand maman va à l’hôpital… même l’âge ne joue pas –‘
    Au moins t’as un super médecin… mais notre système ne laisse plus le temps à ceux des urgences d’être à l’écoute 😦

    J'aime

  6. Scandaleux !! Je veux bien croire qu’ils avaient du boulot mais de la à se foutre éperdument des symptômes et donné un traitement (heureusement sans conséquences !!) ça fait peur !!
    Tu as beaucoup de chance d’avoir un médecin traitant au top, le mien est nul (il m’a prescrit une crème la dernière fois, et en lisant la notice (oui ça m’a pris comme ça !) je lis qu’il ne faut pas absolument pas la mettre si on à ça!!! et c’était le diagnostic qu’il avait donné !) je ne lui fais plus confiance et il faudrait que j’en trouve un autre mais j’en ai marre de voir des médecins !
    Comme on dit jamais mieux servit que par soi même, Ok internet c’est le mal, mais quand on fait la part des choses ça peut aussi sauver des vies !
    Allez, un beau mariage en perspective, Beaucoup de bonheur et surtout la santé et le bébé <3<3

    J'aime

  7. Ca donne quand même envie de coller des stéthoscopes là où je pense….
    Cool que tout soit rentré dans l’ordre en tout cas. Ohlalala plus qu’une semaine avant le mariage, tu es dans quel état d’excitation ?!

    J'aime

  8. L’hôpital c’est vraiment l’usine, il t’expédie au plus vite et se complaise dans le petit confort de dignostique bateau plutôt que d’écouter le patient et de « perdre » 10 minutes de plus a poser un réel diagnostique.
    Bon courage en tous cas. Et bon mariage 😀

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s