Je voulais écrire cet article avec une note positive dès vendredi, mais il semblerait que j’avais d’abord besoin d’exorciser ma peine, avant de pouvoir repartir.

On a souvent l’impression qu’en PMA notre vie est sur pause alors que celle des autres continue. Pourtant, mon appareil photo m’envoie d’autres impressions. La vie s’est déroulée, et malgré moi, malgré mes impressions, j’ai continué à vivre ma  vie. Un CDI, 3 tatouages dont une manchette, des concerts, un mariage en préparation, un cours de brassage de bière, l’accueil d’un nouveau chaton, et de nombreux voyages, à Lille, Lyon, Prague, Édimbourg, Copenhague, plusieurs villes de Suède (Lund, Malmö, Uppsala, Stockholm x2), le Chili, la Slovénie…

Non la vie a bien continué, et j’ai vécu de très beau moments depuis le début des essais il y a bientôt 3 ans 1/2. Ma vie d’infertile en photo, garantie sans PMA …

 

PS : fouillez vos archives, je suis sûre que vous pouvez faire de même et nous le faire partager 😉

Publicités

43 réflexions sur “3 ans d’infertilité en image

  1. Chaque année avec mon chéri on fait un album photo de l’année écoulée. 2017 fut très très pma et l’album m’a permis de me rendre compte qu’elle n’avait pas été que ça (ce que j’avais en tête ) et qu’elle avait été belle malgré l’absence de bébé

    Aimé par 1 personne

    1. Faut prendre le positif en photo, pas les rides 😂 (j’avoue que la PMA me crée des cheveux blancs un petit peu plus tôt à mon avis)
      Je suis sûre qu’en 9ans tu dois pouvoir trouver des photos génial et pleins de moments positif en creusant un peu 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Oh oui, rien que notre mariage par exemple, et puis tous nos réveillons déguisés (oui oui) ! On s’était fait des cadres photos, ils sont encore en carton mais ils retrouveront vite une place 😉

        Aimé par 1 personne

  2. Je fais de façon hebdomadaire ou presque ce qu’on appelle un memory planner. J’y mets tous mes petits bonheurs de la semaine et certains gros malheurs. Parfois il y a des semaines PMA mais la plupart du temps, j’ai plein d’autres choses à mettre 😉
    Par contre, je me posais la question la question du tatouage et des produits de stimulation? Pas de recommandation particulière?

    J'aime

    1. Je ne me vois pas faire ça toutes les semaines, mais prendre plus de photos des petits bonheurs quotidiens je pense
      que c’est une bonne piste 🙂

      Je me suis fait tatouer en-dehors des périodes de stimulation, sauf pour la dernière séance où j’étais déjà sous oromone. Je pense que le plus gros problème si tu es en stimulation est la fatigue qui te fera probablement moins bien supporter la douleur, donc perso j’eviterai de cumuler les deux tout de même

      Aimé par 1 personne

      1. Je maîtrise pas encore assez les planning pma pour être capable d’envisager si dans 6 mois je serai sous stim ou pas 😅😂 dans le doute, je me dis que je vais attendre encore un peu pour le 8e 😉

        J'aime

      2. L’avant-dernier c’était un guest du coup j’ai pris rdv 2semaines avant, c’était parfait pour planifier ^^
        Et le grand j’ai sauté sur l’occasion dès qu’on a été en pause PMA

        Aimé par 1 personne

  3. Tu as tout à fait raison! Notre vie ne se résume pas du tout qu’à la Pma!
    L’année dernière a été vraiment difficile niveau Pma puis Chéri m’a fait me rendre compte qu’à côté de ça on a jamais autant voyagé et découverts de nouvelles contrées !!
    Comme quoi notre vie d’infertiles a aussi des avantages !😉

    J'aime

  4. Très belle initiative et approche positive !
    Effectivement on a souvent l’impression que la vie s’arrête, alors qu’en regardant de plus près, absolument pas…
    Pour nous, pendant l’attente, ce fut un achat de maison (et donc un déménagement), la construction d’une piscine, mon premier semi-marathon, et surtout beaucoup de voyages (Londres, Amsterdam, Barcelone, l’Irlande, le Sri Lanka…)
    Donc finalement non la vie ne s’est pas arrêtée, et heureusement…
    C’est bien d’inciter à regarder les choses sous cet angle-là !
    Et toi aussi, continues à voir ces « bons côtés ».

    Bises

    J'aime

    1. Effectivement ça fait beaucoup de belles choses que tu as entreprises 🙂
      Je pense qu’il faut partager des impressions positives dans la blogosphère, pour réussir à alléger les esprits de temps en temps 🙂

      J'aime

  5. Superbe idée ! J’ai souvent eu le réflexe de feuilleter les photos de mon portable durant les jours de déprime cette dernière année, comme pour me raccrocher à quelque preuve tangible qu’on « vivait » aussi des choses normales et positives. Bravo pour cette positive attitude !

    J'aime

  6. Bel article bravo ! Des fois j ai même l impression que « à cause » ( je vais quand même pas dire « grâce » à la PMA je m force à organiser des trucs, souvent pour me / nous changer les idées !

    J'aime

  7. c’est un joli message d’espoir, et de se dire que la vie continue, et qu’on est heureux à chaque jour de la vie, je l’ai appris lors du décès brutal de mon beau père il y a 6mois, et il faut faire de chaque jour un jour unique, on sait pas de quoi demain sera fait !
    mais en parcours PMA c’est dur de caler des vacances ne sachant pas ou on en sera, et pour ne pas perdre le moins de cycle ! la PATIENCE…grrr
    mais il faut essayer de faire des breaks, après tout, on a des supers chéris aussi il faut en profiter tant qu’on a pas à le partager 😉

    J'aime

    1. L’avantages des weekends prolongés, c’est que tu peux les prévoir 1 mois avant (donc entre 2 tentatives tu peux avoir le temps 🙂 ) C’est vrai que là on essaye d’organiser un weekend avec des amis pour le pont du 1er mai, mais avant d’en savoir plus pour la suite, on ne peut pas trop réserver :/
      Et parfois il faut savoir mettre les priorités ailleurs que dans la PMA, et préféré caler ses vacances quitte à reporter d’un mois un protocole (vu qu’au final ça se passe jamais comme prévu, dans tous les cas on attend des plombes alors on est plus à un mois près parfois XD )

      J'aime

  8. C’est une très belle idée que je n’hésiterais pas à reprendre pour 2018 qui est une année de séparation et de douleur. Se dire que malgré la place que cela occupe dans notre vie et notre cœur à chaque instant … nos vies ne se résument pas qu’à cela.

    Merci pour la précieuse leçon de vie … en espérant que la vie nous sourie en 2018.

    Sébastien

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s