Quand t’as la poisse….

Bon en ce début de protocole IAC, forcément les prises de sang s’enchainent. Sauf que vu que j’ai 40 000 problèmes annexes à la PMA (principalement une hypersensibilité des muqueuses de l’appareil respiratoire –> rhinite chronique, sinusite fréquentes, asthme, etc…), et bien lundi, avec la prise de sang de J5, je me suis dit « bon on va en profiter pour faire la 2e prise de sang prescrite par le pneumologue pour faire une recherche poussée des allergies » (car oui mon problème évoqué plus haut est très rare à mon âge, donc il veut revérifier par d’autres analyses que ce ne sont pas « juste » des allergies (spoiler alert : ce n’est pas le cas^^))

donc lundi : double prise de sang (à jeun). 2 méga tubes prélevés. Je me sens horriblement mal et frôle le malaise, je mets 4h à m’en remettre. –> cela m’inquiète, je vais demande à mon médecin traitant un bilan sanguin car je soupçonne une anémie (je sors de mes règles hémorragiques, et ça m’est déjà arrivé. En plus je suis pas en super forme ces derniers temps).

Jackpot : une autre prise de sang à faire.

Mercredi matin : double prise de sang (toujours à jeun). 2 mega tubes +un normal, heureusement je tombe sur la nana du labo sympa, on blague un peu vu qu’elle commence à me connaitre (y a une 2e nana antipathique, heureusement je l’ai eu qu’une fois).

Mercredi après-midi : je reçois les résultats. Tout est ok sauf la vitamine D3/D4. Ferretine un peu juste, mais le fer hémique est normal. Par contre dans son méga bilan, elle a aussi re-testé la TSH (3e fois en 1an je crois) –> et bien pour la 1e fois , elle est top élevée. Je suis à 5.59mUI/L, alors que la limite est à 4.20. Et encore c’est la limite officielle, pour la 1e fois que je l’ai fait cette année je devais être à 3.5, mais au centre PMA, elle m’avait dit que c’était quand même un peu haut. On avait dosé une 2e fois et j’étais passé sous les 3, donc c’était dans les clous…

Bon bref, ça tombe bien, j’avais RDV chez le gynéco 2h après. D’ailleurs au passage, j’ai trois folliculles qui grandissent (à gauche un petit de 6, à droite un de 9 et un de 11) donc ça s’annonce pas mal pour l’IAC, a priori il y en aura deux de matures si ça continu comme cela.

Je montre donc les analyses à mon gynéco (vu qu’on m’avait précédemment testé la TSH dans le cadre de la PMA), les vitamines et la ferretine c’est rien de grâce et presque normal à la fin de l’hiver. Et donc effectivement pour la TSH c’est trop haut, mais elle n’est qu’un indicateur et le taux peu fluctuer, donc pour savoir s’il y a vraiment un problème, il faut maintenant doser la T3 et la T4, ainsi que les anticorps anti-TSH.

Donc devinez quoi, vendredi ce sera la 3e fois que je dois faire une double prise de sang………rahhhhhhhhhhhhhh bon au moins ce n’est pas à jeun ^^

Pouvez vous me laisser un peu de sang dans mon corps SVP ? je crois que j’en ai besoin….

J’espère vraiment que les résultats ne seront pas mauvais, car je commence à en avoir marre des problèmes de santé qui s’accumulent….

 

A celles qui auraient des problèmes de TSH, vous pouvez m’en dire un peu plus sur ce que cela entraine ? sur les problèmes de fertilité que ça peut engendrer ? les traitements, etc…

IAC4 : énergie au ras des pâquerettes

Je ne pensais pas avoir des effets secondaires avec le gonal F (dose de 37.5 seulement), le mois dernier tout s’était passé sans embuches. Mais là, depuis hier matin (donc dès la 2e piqure), c’est l’horreur. J’ai envie de dormir en continue, j’ai mal à la tête, impossible de me concentrer, et soit je suis en rogne, soit j’ai envie de chialer sans raison.

Bon faut dire que hier c’était journée marathon (labo, puis boulot, puis psy à midi (donc pas de pause), puis aller-retour chez le gynéco en plein milieu de l’aprem, puis médecin après le boulot (avec 2h d’attente), j’ai enfin pu rentrer chez moi à 20h30, le temps de cuisiner et manger, j’ai pu me poser à 21h30).

Mais ça ne va pas mieux aujourd’hui.

Je vais faire un bilan sanguin pour vérifier tout ce qui est fer, vitamines, etc car je sens que de base ce n’est pas top (déjà une carence en magnésium depuis 2semaines). Et ayant presque fait un malaise et mis 4h à me remettre de la prise de sang d’hier (carabinée car combo de plusieurs ordonnances et analyses), je soupçonne d’avoir à nouveau un manque de fer.

 

Bref je n’ai qu’une envie, retrouver mon lit au plus vite.

Et je vais essayer de ne pas trucider mon homme à cause de ma fatigue et mon humeur pourrie (il râle parce qu’ il doit passer un appel chiant depuis genre 1 mois, mais il ne l’a toujours pas fait, alors que j’ai 8 RDV médicaux cette semaine et je ne me plains pas…enfin pas devant lui XD)

 

Je sais, je me plains beaucoup aujourd’hui, mais c’est le gonal F qui parle ^^

IAC4 : une tradition est née

Ça y est c’est décidé, je fêterai chaque 1e prise de sang d’un cycle par un petit déj chez Starbucks (et je vous posterai une photo ^^)

Au menu : carrotcake + café viennois choco-noisette.

IMG_20170424_075835

Comme ça la journée ne commencera pas si mal ^^ ( et faut du courage pour combiner travail+prise de sang+psy+gynéco dans une journée !)

PS : et sinon c’est affiche, c’est censé être cool ou me faire culpabiliser pour le nombre de km ? Je suis confuse !

IMG_20170424_075557

La cloche a sonné, c’est la fin de la récré

Le RDV avec le gynéco d’hier marquait la fin de la récré. Il est temps de ramasser les armes et repartir au combat.

Le protocole ne change pas pour cette 4e (et normalement dernière) IAC :

  • 1 injection de gonal F 37.5mg chaque soir à partir de J3,
  • dosage oestradiol à J3 et J5 (pour le moment)
  • RDV avec le gynéco à J5 pour surveiller la croissance du/des follicules.

J1 n’est pas encore arrivé, mais bon depuis samedi j’ai des gros spottings, donc ça ne devrait pas tarder (si le jour où je suis enceinte j’ai tout de même des spottings, promis je l’appellerai Moïse).

Et oui, partir en vacances n’aura pas suffit, c’est vraiment étrange 😉


Je n’ai toujours pas appelé le centre PMA pour prendre RDV pour la FIV, car en fait lors de la prise de RDV je devrais dire que nous avons 4 échec d’IACs (puisque c’est la condition pour qu’ils nous acceptent), et j’ai l’impression que dire ça pendant l’IAC en cours ça porte malheur….


Hier pendant l’écho chattale j’ai aussi remarqué quelque chose. Pour certaines ce qui est difficile c’est de voir sur leur appli le nombre de cycles d’essai depuis le début (c’est pour ça que je n’en ai pas installé). Et bien moi, ce qui est dur c’est l’écran du gynéco, car mon âge exact apparait à l’écran. J’étais à 23ans11mois au 1er RDV infertilité, je suis à 25ans5mois aujourd’hui, et chaque mois le décompte file inlassablement….

Récréation et révélation

Je vis mon mois de pause comme une récré entre deux grosses interros. (Je suis donc un peu moins présente dans la blogosphère, même si je lis tous vos articles quand je passe par là)

Quelle bonne idée on a eu de partir quelques jours pendant cette période, ça m’a fait un bien fou et ça nous a fait un bien fou pour notre couple aussi ! Et d’ailleurs c’était génial Edimbourg. On a pas eu de pluie, mais beau temps, et un peu de vent+nuages. On a visité les pubs de la ville au lieu des châteaux (c’était moins cher, vous comprenez), on a eu la joie de découvrir qu’il y a des plats végétariens dans tous les pubs et restaurants, on a fait tous les points de vue panoramique de la ville. On a beaucoup marché, on a beaucoup mangé, on a beaucoup bu, on a beaucoup baisé 😉  Bref même si c’était que 3 jours, et bien c’était parfait !

Bon on ne change pas ses réflexes, je sais que j’ai ovulé je dirais dans la nuit de vendredi à samedi. Je ne sais pas encore si je commence ou non à prendre la progestérone ce soir. Peut-être que non, pour que ce soit des vrais vacances.

Bien évidement, la fin de la récré va bientôt sonner, il faut d’ailleurs que j’appelle mon gynéco pour prendre RDV pou début de semaine prochaine, pour mettre en place le protocole pour cette 4e et dernière IAC.

Nous n’avons pas appelé le centre de PMA pour prendre RDV pour la FIV, car je crois que cela aurait un peu gâché cette pause.

Je pensais mal vivre cette période d’inaction, mais au final j’ai l’impression de revivre. J’ai le temps de faire des choses sans passer ma vie en salle d’attente et à courir à droite et à gauche. Et avec ce beau temps, et bien je peux le dire, ça fait très longtemps que je ne m’étais pas sentie aussi bien. Je sais que ça ne durera pas, mais pour le moment je profite.


 

Profitant de ces vacances PMA/boulot, j’ai donc passé une journée au SPA avec ma mère la semaine dernière.

Je recadre un peu les choses, j’ai des relations assez compliquées avec ma famille, et particulièrement ma mère et ma grande sœur. Ma mère fait des efforts ces derniers temps, et c’est d’ailleurs dans cette optique qu’elle voulait faire une journée SPA avec moi. Avec ma grande-sœur c’est un peu différent. Elle est assez particulière, assez hautaine, et passe son temps à critiquer tous mes choix et ma vie en général. Donc on est pas vraiment très proche. Même si c’est la première personne à qui j’ai parlé de notre infertilité (un jour où elle a demandé si c’était pour bientôt, pour savoir si elle devait mettre de côté les habits de mon neveu, que je lui ai dit que ce n’était pas si simple, qu’elle a donc cru que c’était mon homme qui ne voulait pas (car forcément c’est mon homme donc c’est un connard quoi…) et que j’ai craqué et tout lâché).

Je reviens donc à cette journée SPA de vendredi :

Nous avons discuté de beaucoup de choses : de l’organisation du mariage, du choix de la robe (et comment je ferais pour rentrer dedans si dans ce laps de temps un heureux événement arrive enfin), de PMA (on en parle très très rarement, elle n’ose pas aborder le sujet avec moi), de perturbateurs endocriniens, …etc

Et là elle me parle de ma grande sœur (donc apparemment elles discutent de notre infertilité dans notre dos, c’est toujours sympa ça) , et comme quoi apparemment elle lui aurait dit qu’elle était incapable de mettre en route le 2e avant que j’ai un enfant, car elle aurait l’impression de me voler la place…

Je suis restée bouché bée… j’ai quand même placé un « ben la pauvre elle risque d’attendre encore longtemps alors ». Déjà de la part de n’importe qui c’est assez surprenant comme réaction, mais encore plus venant de la part de ma sœur !

Je vous avoue que je suis encore sous le choc, je ne sais pas trop comment réagir, je ne sais pas si je dois lui parler directement de ça ou non. Et je suis très touchée par cette réaction, car je ne m’attendais pas du tout à ça (j’appréhendais d’ailleurs chaque jour un peu plus qu’elle m’annonce être enceinte du 2e, à scruter si elle boit du vin ou non, à se demander pourquoi elle se caresse le ventre,… oui une vrai paranoïa)

 

Sur ce, je vous dis à bientôt, quand la sonnerie de la récré aura retenti. Je m’en vais profiter à fond des jours de répits restants.